japan-portal.eu

Les pieds sur l’eau pour une traversée du Japon en Alaska

On peut exploiter tout le littoral du Japon en yacht, bien évidemment, le mieux est de louer le bateau avec le skipper et ses équipes. Mais, pour cette fois, nous avons choisi un itinéraire un peu particulier pour bien profiter de notre échappée en voilier.

Tracer un itinéraire de voyage

Le voyage va durer 12 jours si vous êtes en Ferry selon les informations de la compagnie maritime. Mais, si vous êtes en location privée, vous pouvez en faire quelques donc vous partez de Tokyo, puis à Hakodate, Petropavlovsk, puis une virée à l’ouest pour Kodiak, et jusqu’à Seward en Alaska. Oui, mais avec la Russie qui est en difficulté, vous allez tout de suite faire un direct sans escale, de Sendai le port à Tokyo jusqu’à Seward, puis vous pouvez continuer vers le sud-ouest. L’itinéraire est proposé par le port maritime de Tokyo afin de vous donner l’autorisation de naviguer. Notre itinéraire va durer 18 jours pour une location yacht, et bien sûr, on est enthousiasmé.

Au périple de notre flotte

On peut pécher tout le long du voyage, et l’équipage est très expérimenté parce qu’ils arrivent à attraper 4 poissons. Bon on sera aussi déboussolé par le décalage horaire parce qu’il est possible de vivre deux fois la même date. Une fois en Alaska, on sait que l’on a les pieds fragiles avec les glaces qui se sont formées autour de nous, mais c’est cela qui fait l’exception de ce pays. Ce qui est génial, c’est qu’on a été bien accueilli par l’équipage de l’agence. On a été accueilli dans une maison d’hôtes avec du bain chaud, de la soupe et des viandes de phoques grillés. Le lendemain, on est parti en randonnée en quad, voir la beauté du paysage, et le nid des aigles. On y est resté deux jours et on doit partir pour le voyage du retour, mais on s'est constitué un peu vers l’Ouest, et on a eu la chance de nager avec les baleines. Puis, on a mis le cap vers le Juneau pour se ravitailler.

La mer est assez agitée de ce côté de la littorale, donc il va falloir prendre des professionnels pour l’équipage.